Expositions

Récapitulatif :

2018
EXPOSITION «Prémices»
Du lundi 7 au jeudi 16 mai 2018 / Espace Gauguin au Grand Logis / Bruz

Le Petit Marché de l’Art – LPMA – Par l’association art2rennes
Halles Martenot, Place des Lices, 35000 Rennes
dimanche 3 juin 2018 / lpma.2rennes.fr/

EXPOSITION «Amorce»
Du 4 septembre au 5 octobre 2018, à l’Hôtel de Ville, la bibliothèque et à la Maison pour Tous
/ Chateaubourg

2019
EXPOSITION “Facettes”
Du 13 mai au 2 juin 2019, la P’tite Galerie de l’office de tourisme de Châteaugiron intercommunal

Le Petit Marché de l’Art – 2ième édition
Le Petit Marché de l’Art – Par l’association art2rennes
Halles Martenot, Place des Lices, 35000 Rennes dimanche 2 juin 2019 / lpma.2rennes.fr/

Esti’halles de Châteaugiron : été 2019

EXPOSITION Saint Aubin du Cormier / 1er au 27 Juillet 2019

Salon d’art contemporain d’Ernée : 60ième édition

EXPOSITION Chapelle de Pleurtuit / Médiathèque Novembre 2019

2020
EXPOSITION Médiathèque de Noyal-sur-Vilaine :
Janvier février 2019

5ème édition du salon RENC`ART 21 – 22 et 23 février 2020.

EXPOSITION Médiathèque de Brécé : Mars 2019

Les expositions en détail:
2018 Prémices

EXPOSITION DE PEINTURES
Du lundi 7 au jeudi 16 mai 2018 / Espace Gauguin au Grand Logis / Bruz

2018 LPMA

Le Petit Marché de l’Art – Par l’association art2rennes
Halles Martenot, Place des Lices, 35000 Rennes
dimanche 3 juin 2018 / lpma.2rennes.fr/

2018 Amorce

EXPOSITION de peintures et d’illustrations
Du 4 septembre au 5 octobre 2018,
à l’Hôtel de Ville, la bibliothèque et à la Maison pour Tous
/ Chateaubourg

2019 Exposition “Facettes”

Du 13 mai au 2 juin 2019, la P’tite Galerie de l’office de tourisme intercommunal a présenté une trentaine d’œuvres réalisées par l’artiste peintre, Laurent Mérot.

Après des études en arts plastiques et un Master en communication européenne, Laurent Mérot s’est consacré à la peinture. « Lorsque je commence la création d’une œuvre, je ne sais pas quel en sera son aboutissement esthétique. Mes techniques sont proches des modes de l’écriture ou de la peinture automatique. Très souvent, les yeux et les visages constituent mes premières sources d’inspiration. Je choisis alors une palette de couleurs puis le tableau s’ébauche, s’étire, se transforme jusqu’à prendre vie. »

Laurent Mérot développe un travail de peinture figurative contemporaine propice à la contemplation et à la découverte.

2019 LPMA Le Petit marché de l’art de Rennes 3ième édition

Le Petit Marché de l’Art – Par l’association art2rennes
Halles Martenot, Place des Lices, 35000 Rennes dimanche 2 juin 2019 / lpma.2rennes.fr/

Participation à l’exposition estivale organisée par la Médiathèque de Châteaugiron

Saint-Aubin-du-Cormier. L’exposition de Laurent Mérot à la médiathèque

Du 1er au 27 juillet, Laurent Mérot expose ses peintures à la médiathèque. Un vernissage aura lieu samedi 6 juillet, de 10 h à 12 h 30.

Laurent Mérot, peintre qui vit et travaille près de Rennes, développe un travail de peinture et d’illustration figurative contemporaine.

Son travail de création est intuitif, spontané et autodidacte. La production des toiles démarre sans travail préparatoire, ni dessin ni ébauche. L’idée étant que le résultat final va être obtenu sur le même principe que l’écriture automatique, si chère aux surréalistes.

Pour en savoir plus sur l’univers de Laurent Mérot, il est possible de consulter son site internet : www.laurentmerot.com

EXPOSITION Chapelle de Pleurtuit / Médiathèque Novembre 2019Article Ouest france : Pleurtuit. Laurent Mérot peint signe des regards profonds/

Laurent Mérot aime à dire qu’il est autodidacte. Certes, il n’a pas fait les Beaux-Arts, il est d’abord issu des arts graphiques et de la communication. Pour autant, son œil s’y est déjà bien exercé, son sens de la couleur a fait le reste et l’usage du numérique, qu’il pratique également, lui a permis de cultiver son regard aux sources de toutes les peintures.

Doit-on ajouter que sa technique n’est pas en reste et que son monde intérieur a la densité souhaitable pour livrer une peinture attachante ?

Des visages

Laurent Mérot, qui signe d’un diminutif affectueux et évocateur, Lo, peint des visages. Ce ne sont pas des portraits, excepté quelques travaux de commande amicale qu’il exécute plus comme des idées que comme des ressemblances exactes.

Ce sont, avant tout, des regards, voire des intentions ou des attentions exprimées en silhouettes ou profils. Le figuratif l’habite, mais l’émotion, la poésie, une certaine mélancolie, parfois, qui flirte avec des pensées plus sombres, toute cette sensibilité le pousse vers le jeu des couleurs et des matières, l’équilibre du précis et de l’estompé : quelque chose en lui glisse vers une abstraction que l’on dirait sensuelle.

Renoir ou de Van Gogh

Entre deux, Lo se laisse guider, sans idée liminaire face à la toile nue. D’où ces différents états d’équilibre qui constituent autant de pistes esthétiques qui pourraient être suivies. À ces tableaux sobrement habités d’un flou de mouvement, on devine parfois Bacon. À d’autres on s’approche de Yan Pei-Ming. À d’autres encore, qui explosent de couleurs en bouquets, on décèle quelque écho de Renoir ou de Van Gogh.

À ces premières toiles s’imposent des rouges et des noirs qui pourraient être de certains grands espagnols… Et pourtant, notamment structuré par le travail des fonds et par une atmosphère de rêverie nostalgique, l’ensemble tient : c’est du Lo.

L’exposition installée jusqu’au 7 décembre à la médiathèque de Pleurtuit exerce un réel pouvoir d’attraction. Est-ce dû à la palette de couleurs ou aux visages qui regardent le visiteur ?

Noyal-sur-Vilaine. Laurent Mérot, un peintre figuratif contemporain

La médiathèque de Noyal-sur-Vilaine expose, depuis le début du mois, les toiles colorées de l’artiste Laurent Mérot qui animera un atelier créatif ce samedi 18 janvier.

Laurent Mérot, 44 ans, vit à Brécé. Mais il a de fortes attaches avec Noyal où il a occupé pendant quelques années un poste au service communication de la mairie.

Profitant d’un emploi à temps partiel, il a réanimé, depuis deux ans, son goût pour la peinture et s’est inscrit en tant qu’artiste peintre à la Maison des artistes. Productif, il a exposé dans plusieurs communes de la couronne rennaise.

La médiathèque a pris l’initiative de l’inviter. L’exposition se déploie sur tous les murs. Beaucoup de portraits hauts en couleurs et aux regards qui interpellent. Des touches impressionnistes qui font vibrer la couleur. Et l’emploi du brou de noix dont l’ombre accentue la profondeur du tableau.

Une démarche surréaliste

« Je pars d’une palette de couleurs, sans projet précis, jusqu’à ce qu’un élément graphique m’agrippe et me fasse composer autour. Des visages émergent dont j’accentue l’expressivité du regard. Je peins en général très rapidement dans l’élan de l’inspiration, je reviens rarement sur mon travail. Je n’ai pas un style prédéfini même si ma production montre une certaine unité. J’ai beaucoup utilisé le brou de noix dont j’aime la profondeur mais dernièrement mes toiles deviennent plus lumineuses », explique l’artiste qui revendique son entière liberté d’expression, tout comme il laisse une grande liberté d’interprétation à son public.

Des dessins fantasmagoriques

Quelques dessins s’affichent aussi à l’exposition. Créations récentes, ils ont été réalisés sur des plans architecturaux de cathédrales que Laurent Mérot avait chinés il y a longtemps : « J’avais peur de dessiner sur ces planches. Je ne voulais pas les gâcher. Mais l’envie a été plus forte que ma peur. Je me suis laissé aller au dessin spontané, seulement guidé par mon inspiration. Un bestiaire imaginaire est venu les orner et leur donner une dimension fantastique. »

Un atelier en margede l’exposition

« Laurent développe une technique d’écriture spontanée dans ses œuvres et j’ai trouvé intéressant qu’il la présente dans un atelier, en marge de l’exposition. La médiathèque fournit le matériel. Enfants et adultes sont les bienvenus. Il suffit de s’inscrire, c’est gratuit », annonce Alice Mercier, directrice de la médiathèque.

Samedi 18 janvier, de 14 h à 16 h, atelier « La peinture libérée ». À partir de 8 ans, gratuit. Jusqu’au 2 février, exposition Laurent Mérot, aux heures d’ouverture de la médiathèque.